Repas d'affaire
Cette semaine encore, Restopolitan est là pour vous livrer de précieux conseils lors de vos repas au restaurant ! Mais cette fois-ci parlons « business ». Une réunion d’équipe, une rencontre avec vos nouveaux collaborateurs, ou un rendez-vous beaucoup plus formel avec vos futurs clients sont autant d’événements qui imposent (tradition française oblige !) une escapade gastronomique. Toutefois il est impératif, afin de ne pas commettre d’impair et d’optimiser au maximum ce moment privilégié, de préparer et d’organiser ce repas afin de ne rien laisser au hasard ! Voici quelques règles d’or…

____________________________________

LE RESTAURANT, UN CHOIX PRIMORDIAL !

« Un homme averti en vaut deux ! » Comme le soulève cette célèbre expression, inutile de vous rappeler que le choix du restaurant est crucial. Il convient tout d’abord de juger quelle sera l’ambiance principale du repas. Vous ne choisirez pas le même lieu si il s’agit de célébrer la conclusion d’un accord ou bien de négocier les termes d’un contrat !

Évitez toutefois les lieux trop fréquentés, dont l’ambiance trop bruyante pourrait perturber vos négociations. Optez pour un lieu calme et discret, dans un décor assez neutre, feutré et silencieux pour favoriser la discussion. Si votre budget le permet, privatisez une salle d’un restaurant, vous marquerez de précieux points. Bien sûr, vous aurez pris soin de réserver une table, et vous serez préalablement informé des goûts de vos invités ! Vous n’emmènerez pas votre convive américain manger des abats, tout comme votre collègue végétarienne dans un restaurant de viandes.

INSTALLATION ET PRÉPARATION

Arrivez 5 à 10 minutes avant l’heure de rendez-vous afin d’accueillir votre invité, à l’entrée du restaurant ou à table, en ayant pris soin de prévenir le serveur pour qu’il puisse diriger les invités à votre table. Une fois de plus, prenez garde à ne pas placer vos convives au hasard ! Galanterie et politesse obligent, vous laisserez la place la plus confortable à votre invité et aux femmes. Offrez-leur la banquette et laissez-les profiter de la vue sur la salle… Toutefois, afin de faciliter votre rôle d’animateur, vous prendrez soin de vous installer en milieu de table, votre interlocuteur principal en face de vous. Une fois assis, ne vous avachissez pas sur votre siège. Pensez à rester droit en laissant un léger espace entre vous et le dossier. Vous ne laisserez rien trainer sur la table, ni lunettes, ni sac, ni clefs et bien sûr pas de téléphone portable ! Si les mains doivent impérativement se trouver sur la table, n’y posez pas les coudes…

 MARQUEZ LES ESPRITS, SOYEZ IRRÉPROCHABLE !

Question menu, soyez à nouveau vigilant. Laissez les convives choisir à la carte, ou bien prévoyez un menu au choix restreint. Enfin si vous avez carte blanche, optez pour le menu dégustation. La variété des plats servis ne laissera personne de côté, mais en plus, la découverte de nouveaux mets permettra à coup sûr de lancer les conversations et de dynamiser le repas. En ce qui concerne le vin, c’est à l’hôte que revient cette tâche au combien difficile (Pour tout savoir sur le choix du vin, c’est ici). Une fois tout le monde servi, oubliez le traditionnel « bon appétit », qui suggère à vos invités de bien digérer…

ET, DURANT LE REPAS :

  • Afin d’éviter de voler le pain de votre voisin apprenez que celui-ci se place à gauche de votre assiette.
  • Utilisez vos couverts de l’extérieur vers l’intérieur !
  • Entre deux bouchées, ou si vous faites une pause, les couverts se posent en croix dans l’assiette et non sur les rebords. Votre plat terminé, alignez les en travers de l’assiette vers la droite. Dans les grands restaurants, on vous apporte les plats vers la gauche mais ils sont desservis par la droite. Ce positionnement évite le risque de chute au moment où le serveur vous débarrassera.
  • La coutume veut que l’on ne coupe pas la salade ! Car le vinaigre oxydait les lames. Si les feuilles sont trop longues, pliez les avec la fourchette.
  • Enfin le sel, condiment autrefois rare et précieux, ne se passe pas de main en main. Si votre invité vous réclame le sel, posez la salière à portée de sa main. Cela évite d’en renverser.

L’ADDITION !

Puis arrive le délicat moment de l’addition… Mais n’ayez crainte, Restopolitan est là pour vous rassurer et vous tranquilliser ! Si vous êtes un habitué du lieu, faites-vous envoyer la facture au bureau. Sinon, pour payer discrètement sans mettre votre invité mal à l’aise, la pratique la plus courante consiste à s’éclipser après le café afin de passer régler la note. Sans oublier bien sûr de présenter votre carte Restopolitan !

Voici quelques bonnes adresses, garanties d’un repas d’affaires réussi !

Paris & Région Parisienne :
Le 107 à Neuilly
Pierre au Palais Royal à Paris (1er arrondissement)
Pinxo Tuileries à Paris (1er arrondissement)
Au Gourmand à Paris (1er arrondissement)
Chez Pierre à Paris (2ème arrondissement)
Domaine de Lintillac à Paris (7ème arrondissement)

PACA :
L’Aphrodite à Nice
Le Fouquet’s à Cannes
Abbaye de Sainte Croix à Salon de Provence

Nord-Pas-de-Calais :
La Bastide 48 Côté Gastronomique à Lille
La Grande Brasserie de l’Impératrice Eugénie à Roubaix

Rhônes-Alpes :
Maison Villemanzy à Lyon (1er arrondissement)
Le Café des Fédérations à Lyon (1er arrondissement)

Alsace :
A l’Ancienne Douane à Strasbourg

Lorraine :
Le Restaurant des Roches à Metz

Aquitaine :
Le Cohé à Pessace

Poitou-Charentes :
Le Patio à Poitiers