Utiliser un sujet « passe-partout » est toujours un bon point de départ ou de relance dans une conversation. Après tout, peut-être que votre interlocuteur est aussi perdu que vous, et se creuse désespérément la tête pour trouver quelque chose à dire !

Voici donc quelques sujets de base utilisables en toutes circonstances :

LA MÉTÉO :

« Si le temps ne changeait jamais, la moitié des hommes n’auraient aucun sujet de conversation » – Jules Renard

100% banal, 100% efficace. Evoquez le beau temps pour la saison, les chutes de neige à venir, la pluie incessante, etc. mais attention, si vous ne procédez pas avec finesse, vous risquez de passer pour un parfait idiot, surtout si vous vous contentez de regarder par la fenêtre en proférant avec fierté un : « Tiens, il pleut ». Essayez donc d’être imaginatif et de rebondir rapidement sur autre chose : « Saviez-vous que la dernière fois qu’il a fait ce temps, c’était en 1947 ? » ou « En ce moment au Québec, c’est pire ! Tu connais le Canada, toi ?  »

L’ACTUALITÉ :

Commentez un fait divers d’actualité, cela permet très souvent de rebondir sur des sujets un peu plus profonds. N’hésitez pas à lire la presse, les sites d’infos, à regarder les grands reportages (ou Capital !) pour être en mesure d’avoir matière à alimenter les débats.

Par exemple, en France, si en 2012 François Hollande l’emportait (élections présidentielles obligent), en 2013 la palme du sujet d’actualité le plus commenté allait au…  PSG. En 4ème position un sujet plus grave : le Mali et l’intervention de l’armée française, mais aussi le Harlem Shake (!), le mariage homosexuel et les manifs pour tous, l’élection du Pape François ou le décès de Stéphane Hessel.

Au niveau mondial, le décès de Nelson Mandela a suscité un grand émois, mais c’est la nomination du pape François qui a tenu le haut du pavé… ainsi que le Royal Baby !
(Source : Facebook)

LE SPORT :

Pourquoi ne pas commenter quelques résultats sportifs actuels, surtout si votre auditoire est majoritairement masculin ? Il est très probable que vous déclencherez de vives réactions. Attention, toutefois : un « vrai » supporter est souvent très attaché à son équipe favorite, et vous devrez procéder avec diplomatie si vous ne voulez pas vous faire d’ennemis ni voir le débat dégénérer en bataille de hooligans :-)

L’ART : 

 Parlez du dernier film/expo/concert que vous êtes allé voir, demandez ce qu’il en est pour vos interlocuteurs, annoncez que le dernier chef-d’œuvre de tel réalisateur est en fait un vrai navet, encensez tel nouvel artiste maudit, quoi que vous disiez, cela aura l’avantage de vous parer d’une certaine aura d’intelligence et de culture !


…. Mais aussi les voyages, les vacances, la cuisine, la famille, autant de thèmes qui permettent à chacun (normalement) de prendre part à la discussion.


Attention en revanche si vous abordez les sujets suivants :

LES POTINS :

Si les membres du groupe se connaissent déjà un minimum, vous pouvez évoquer les frasques de telle personne absente (les absents ont toujours tort !), ou gloser sur la relation naissante entre untel et unetelle… En revanche, si vous ne connaissez pas bien/pas du tout les gens à votre table, évitez ce genre de discussion, au risque de passer pour une vraie commère
.
LA POLITIQUE :

Si vous vous y connaissez un peu, vous pouvez lancez un débat politique. Faites remarquer l’éloquence de tel candidat, commentez les derniers sondages. Le risque ? lancer un débat enflammé ou chacun essaie de démontrer à ceux qui l’accompagne qu’il a raison (et du coup les autres, tort).

 LA RELIGION :

Comme pour la politique, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, pour ne froisser personne et surtout ne pas se retrouver dans un débat stérile où les arguments chocs remplacent les vraies idées de fond. N’oubliez pas, vous êtes là pour passer un bon moment !
.
Enfin, gardez en tête que le meilleur moyen d’alimenter une conversation est de s’intéresser à la personne en face de vous ! Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Quels sont ses centres d’intérêt ? Ses motivations ? Ses goûts ? Ses relations humaines ? Vous verrez, c’est en s’intéressant aux autres qu’on rend une discussion intéressante !

Et si vraiment vous ne savez pas de quoi parler, parlez donc de Restopolitan et de cette newsletter, ça sera un bon début :-)